Devenir soigneur animalier

formation-soigneur-animalier


formation-soigneur-animalier-devenir-soigneur

Tout comme les êtres humains, les animaux requièrent de l’attention et des soins spécifiques. C’est la raison pour laquelle des personnes passionnées par les animaux ont en fait leur métier. Loin d’être une activité de loisir, devenir soigneur animalier est un métier engageant une grande responsabilité. Vous envisagez de devenir soigneur animalier ? Découvrez plus de détails sur le métier ci-après.

Soigneur animalier : sa mission et ses tâches

Le soigneur animalier doit avant tout avoir une grande passion pour les animaux, car sa mission consistera à assurer le bien-être et la santé des animaux à sa charge. Collaborant étroitement avec le vétérinaire chargé de leur suivi médical, il assiste les animaux dans tous les divers aspects relatifs à leur quotidien.

La mission du soigneur animalier englobe de nombreuses tâches dont la plus importante consiste à préparer et à distribuer les repas des animaux à des horaires déjà fixés. Il les nourrit et s’occupe également de leur toilette (brossage des poils, bain). Le soigneur animalier veille au respect des règles d’hygiène et de sécurité dans les cages et les litières, mais aussi le parc en général.
Aidé d’autres personnes, il participe à l’aménagement du parc et s’assure du bien-être de chaque animal qui lui est confié. Dans l’exercice de son métier, il tient aussi le rôle de gestionnaire de stocks, en s’assurant que la nourriture et les médicaments des animaux soient suffisants.

Pour le bien-être des animaux dont il prend soin, il s’assure que le nettoyage des cages et des litières soit effectué régulièrement. Il peut parfois être amené à déplacer les animaux pour leur promenade.

Le soigneur animalier participe également avec le vétérinaire au suivi médical des animaux en se chargeant de leur pesée, de leur administrer des vaccins ou des médicaments, d’effectuer différents contrôles en cas d’accouchement, de maladies ou de décès des animaux. Le soigneur animalier ne doit négliger aucun détail.
 

Où le soigneur animalier exerce-t-il son métier ?

Les tâches du soigneur animalier restent très variables en fonction du lieu où il est amené à travailler.

Il exerce généralement son métier dans un parc zoologique, mais peut aussi travailler dans une clinique vétérinaire, une animalerie, un parc aquatique ou un refuge.

Les animaux qui lui sont confiés varient donc suivant son lieu d’exercice. Dans certains cas, il peut être amené à prendre soin d’animaux sauvages comme les lions et les fauves ou des espèces qui requièrent des soins plus spécifiques à l’instar des dauphins.

Il peut aussi être chargé de prendre soin d’espèces endémiques dans un parc naturel.

Parfois, son métier peut s’exercer chez des particuliers qui lui confient la garde de leurs animaux de compagnie qui sont des animaux domestiques.
 

Les qualités requises pour entreprendre un métier de soigneur animalier

Le métier de soigneur animalier s’exerce généralement dans des conditions difficiles et peu confortables. C’est un métier qui requiert beaucoup d’effort physique : avoir une bonne résistance physique est donc indispensable pour être capable de distribuer la nourriture, de déplacer de lourdes charges ou d’utiliser des matériels agricoles.

Respectueux des règles d’hygiène et de sécurité, c’est une personne parfaitement en mesure d’assurer les tâches de ménage nécessaires pour garder les lieux d’habitation des animaux propres. Le soigneur animalier est aussi une personne qui sait travailler en équipe dans la mesure où prendre soin des animaux n’est pas un travail facile. Le sang-froid face aux animaux qui peuvent se montrer parfois agressifs et dangereux ainsi qu’une grande concentration sont également indispensables pour bien entreprendre le travail.

Par ailleurs, pour pouvoir déceler toute anomalie dans un parc zoologique, le soigneur animalier doit faire preuve d’attention et de perspicacité. Une grande attention est indispensable pour soigner les animaux à temps en cas de maladie ou d’accident tout en protégeant les visiteurs. Enfin, le métier ne peut s’exercer sans avoir une réelle passion pour les animaux, car c’est un métier qui demande énormément de sacrifices et beaucoup d’effort physique.
 

Quelle formation suivre pour devenir soigneur animalier ?

L’accès au métier nécessite certaines connaissances techniques, car s’occuper d’animaux et notamment d’animaux sauvages est toujours une chose délicate.

En France, les écoles pour se former au métier sont encore rares. Seuls quatre établissements dispensent des formations au métier de soigneur animalier.

L’accès à une formation dépend du profil de chaque élève : néanmoins il faut avoir effectué des études jusqu’à la classe de 3ème ou détenir le diplôme du baccalauréat pour pouvoir suivre une formation au métier. Le premier établissement se situe à Carquefou : la Charmelière qui est une maison familiale rurale propose des cours pour devenir « animalier en parc zoologique ». La formation est accessible dès la classe de 3ème. C’est également le cas de la formation de soigneur animalier d’établissements zoologiques proposée par le CFPPA ou Centre de Formation pour Apprentissage Agricole qui se trouve à Gramat.

Ceux qui détiennent le bac, quant à eux, peuvent opter pour la formation spécialisante de soigneur animalier dispensée par le CFPPA à Vendôme. Le lycée privé de Saint-André donne également la possibilité de suivre une spécialisation soigneur animalier.

Il existe aussi des formations à distance, sur internet,  permettant de devenir soigneur animalier ou auxiliaire de santé animale comme l’ IFSA (Institut de Formation en Soins Animaliers) qui dispense une formation sur 12 mois avec un ou plusieurs stages professionnels de 10 jours à 2 mois
Les conditions d’accès sont niveau 3e ou équivalent.
 

Combien touche un soigneur animalier ?

Les recrutements de soigneur animalier restent très rares (en général tous les deux ans).
Les recrutements se font généralement par le biais d’un concours et pour avoir plus de chance d’y réussir, il est recommandé de passer par une formation spécialisée.

Pour un début, le salaire brut mensuel du soigneur animalier s’élève à 1467 €. Plus il aura de l’expérience, plus il sera mieux rémunéré. Quant aux possibilités d’évolution, cela dépend du lieu où le soigneur animalier exerce son métier.

S’il travaille dans un zoo communal, il jouit d’un statut d’employé municipal. Un soigneur animalier expérimenté peut également étoffer son expérience et ses connaissances en suivant une formation complémentaire et avoir ainsi l’opportunité d’exercer en tant que chef animalier dans un zoo ou entreprendre le métier de responsable animalier au sein d’un parc privé.

Le soigneur animalier peut également envisager de travailler comme auxiliaire vétérinaire ou de travailler comme conseiller de vente en animalerie.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

formation-soigneur-animalier


www.lesoigneuranimalier.com répond à toutes vos questions concernant le métier de soigneur animalier.
Quelle formation ? Quelles compétences ? Que doit comporter une bonne formation de soigneur animalier ?