Travailler dans une association de protection animale

formation-soigneur-animalier


soigneur-animalier-travailler-dans-une-association-de-protection-animale

Chaque année, des dizaines de milliers d’animaux se retrouvent dans les refuges. Comme la majorité de ces animaux ont été délaissés ou maltraités par leurs maîtres, ils nécessitent beaucoup d’attention et énormément d’amour. Ils seront pris en charge par des personnes aimantes et dévouées dans les différents centres de protection animale à travers le pays. Ce sont les soigneurs animaliers qui s’occupent en grande partie de tous les animaux présents dans les refuges. Alors, pour ceux qui sont intéressés par ce métier animalier, voyez dans les lignes qui suivent l’essentiel à retenir concernant le travail de soigneur animalier en association.

 

Les missions d’une association de protection animale

Une association de protection animale est une structure regroupant plusieurs personnes s’engageant à offrir leur aide pour s’occuper des animaux en détresse.

Elle a pour rôle de recueillir les animaux qui ont subi une maltraitance chez des particuliers ou dans des fermes d’élevage. Elle offre également un refuge aux animaux abandonnés, perdus ou négligés.

Elle accueille les chiens, les chats ainsi que les Nouveaux Animaux de Compagnie (hamsters, perruches, araignées, serpents…). Ensuite, les membres de l’association s’unissent également pour dénoncer toute forme de cruauté réalisée envers les animaux et agissent pour leur redonner une vie meilleure. Il est aussi de leur devoir de trouver un bon foyer pour leurs pensionnaires.

Ils se chargent de dénicher des familles d’accueil qui puissent vraiment aimer les animaux. Mais, en attendant des adoptions, le personnel des refuges se mobilise pour leur offrir un très bon séjour durant leur passage au sein du centre d’accueil. Les soigneurs animaliers sont présents pour prodiguer les soins adaptés et toute l’attention nécessaire à ces animaux défavorisés. Ils peuvent travailler en tant que bénévoles au sein du refuge. Mais, il est aussi possible qu’ils puissent se faire ébaucher en tant que salariés.

 

Les principaux rôles d’un soigneur animalier

Comme son nom l’indique, le soigneur animalier s’occupe avant tout de la santé et du bien-être des animaux. Ils peuvent intervenir aussi bien dans un refuge, dans un zoo ou dans un cabinet vétérinaire.

Pour ceux qui travaillent dans un centre de protection animale, les tâches sont beaucoup plus difficiles, car une grande partie des nouveaux arrivants dans le refuge sont blessés ou atteints d’une maladie. En effet, certains animaux ont été victimes d’une maltraitance et peuvent se retrouver dans un piteux état à son arrivée dans le centre.

Alors, il est de son rôle de fournir les soins nécessaires pour les cas de blessures bénignes : blessures, fractures, brûlures… Pour des cas plus graves, il fait appel à un vétérinaire et l’assistera à chaque intervention. Ensuite, le soigneur animalier s’occupe aussi des lieux de vie des animaux. Il nettoie les différentes cages et les bassins ou aquariums.

Mais encore, la propreté des lieux passent également par le nettoyage des mangeoires et des abreuvoirs. Cela doit se faire régulièrement pour assurer un hébergement convenable aux animaux et pour les garder en bonne santé.

Enfin, il est du rôle du soigneur animalier de préparer et de distribuer la nourriture de chaque animal. Bref, être un soigneur animalier n’est pas un métier de tout repos. C’est un travail vraiment harassant, mais les passionnés d’animaux ne baisseront pas les bras face à toutes ces tâches.

 

Les tâches particulières confiées à un soigneur animalier en association

Les travaux confiés au soigneur animalier ne se limitent pas aux soins effectués sur les animaux. En effet, il est également amené à s’occuper de la gestion des stocks au sein du refuge. Il gère les approvisionnements en nourriture, en médicaments ou en matériels.

Ensuite, il s’affairera également dans le domaine de l’administration. Il accueillera les propriétaires qui veulent remettre leurs animaux au centre et fera leur possible pour les convaincre de trouver une alternative. Le soigneur animalier s’occupe aussi des personnes voulant adopter un animal.

Il les aidera à choisir les animaux qui correspondent à leurs attentes. Il leur apporte également de précieux conseils sur les conduites à tenir lorsque l’animal sera dans leur nouveau foyer. De plus, il préparera toutes les paperasses relatives à l’adoption.

Et selon les différentes circonstances, il se chargera du transfert des animaux ou de retrouver les propriétaires d’un animal égaré.

En gros, il participe énormément au bon fonctionnement des centres d’accueil pour animaux. Le métier demande beaucoup de temps de travail. Il est fort possible que le soigneur animalier intervienne au sein du refuge durant le week-end ou les jours fériés. Aussi, il faut bien s’auto-évaluer avant de s’improviser soigneur animalier. C’est un travail exceptionnel, mais qui demande beaucoup de persévérance et de sang-froid.

 

Le profil d’un soigneur animalier

Devenir un soigneur animalier est une véritable aventure qui mérite vraiment d’être expérimentée. Toutefois, il est nécessaire de prendre connaissance des qualités et des compétences nécessaires avant de se lancer dans le métier.

En premier lieu, il est important d’éprouver une réelle passion pour les animaux et leur monde. Le soigneur animalier doit être à l’aise avec eux. Il lui faut également une bonne dose de patience pour pouvoir accompagner les animaux tout au long de leur séjour au sein du refuge.

En effet, de nombreux pensionnaires ont été victimes d’un traitement traumatisant avant qu’ils débarquent au sein du centre. Alors, il leur faut beaucoup de temps pour réapprendre à faire confiance aux Hommes.

Ensuite, le soigneur animalier doit aussi être polyvalent et débrouillard pour pouvoir s’adapter à toutes les éventualités. En effet, les structures d’accueil reçoivent un bon nombre d’espèces animales. Alors, le soigneur animalier doit être en mesure de prendre soin des différentes races d’animaux. De solides connaissances concernant chaque espèce animale seraient également un réel atout pour chaque intervention puisse bien se faire.

En suivant une formation concernant le métier de soigneur animalier, il sera en mesure de maîtriser toutes les interventions relatives à chaque animal. Il est vrai qu’aucun diplôme n’est requis pour se lancer dans ce métier, mais il est important de se procurer un certificat d’aptitude pour se spécialiser dans ce domaine.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

formation-soigneur-animalier